Steelmag

La société STEELMAG (en partenariat avec un bureau d'étude mandaté par la CCLG) a pu mettre en place les moyens nécessaires à la vidange du bassin et au confinement des réseaux. Par arrêté préfectoral l'entreprise est autorisée à reprendre son activité de calcination.
Les prochaines échéances pour lever les mises en demeures toujours en cours sont : le 1er octobre 2021 (gestion et mise aux normes des rejets aqueux ) et le 1er janvier 2022  (gestion et mise aux normes des rejets atmosphériques)